Electriciens

 
Pour travailler comme électricien, il faut obtenir une licence professionnelle de la part du ministère de l'économie. Il existe plusieurs types de licences professionnelles qui correspondent aux différents types de travaux d'électricité. Sur chaque licence professionnelle, sont stipulées dans le détail les autorisations de l'électricien détenteur de celle-ci. La réalisation de travaux d'électricité et leur planification seront effectuées par le détenteur d'une licence professionnelle en fonction de la taille de l'installation.
En Israël, il y a 12 types de licence:
(1)    Electricien-assistant ;
(2)    Electricien-auxiliaire ;
(3)    Electricien-certifié ;
(4)    Electricien-principal ;
(5)    Electricien-technicien ;
(6)    Electricien-technicien supérieur ;
(7)    Electricien-ingénieur ;
(8)    Electricien-contrôleur – type 1 ;
(9)    Electricien-contrôleur – type 2 ;
(10)Electricien-contrôleur – type 3 ;
(11)Electricien-limité – selon son domaine d’activité ;
(12)Electricien-service – selon son domaine de spécialisation.
 
La procédure d'obtention d'une licence professionnelle pour travaux d'électricité comporte plusieurs étapes:
1. Dépôt d'une demande de licence
2. Examen du droit à la licence par l'administration octroyant les licences
3. Commission ou entretien professionnel – pour les demandeurs de licence – contrôle/ingénieur/ingénieur pratique/technicien
4. Acquittement des droits et octroi de la licence
1. Dépôt d'une demande de licence
Le dépôt d'une demande de licence pour travaux d'électricité se fait uniquement par l'intermédiaire d'un formulaire en ligne sur le site internet. Le formulaire doit être rempli avec des informations à jour: adresse électronique, numéro d'identité, téléphone portable et autres téléphones, en joignant une copie de la carte d'identité israélienne et autres documents attestant de la formation dans de domaine de l'électricité et de l'expérience et de l'ancienneté dans la réalisation de travaux d'électricité.
La demande d'un permis de travail se fait via ce lien.
Instructions pour remplir le formulaire: ici
Après avoir appuyé sur la touche Envoyer, le numéro de la demande apparaîtra. Nous vous conseillons de conserver le numéro pour toute demande d'information complémentaire.
Après la réception de la demande, un courrier électronique vous sera envoyé confirmant sa bonne réception. Vous pouvez recevoir une confirmation de réception par SMS sur votre portable si vous l'indiquez de façon appropriée sur le formulaire lui-même.
Si vous ne pouvez fournir certains renseignements, comme le numéro d'identité israélien et des coordonnées israéliennes, vous pourrez adresser une demande informelle pour obtenir une réponse avant votre alyah.
Cette demande informelle  peut être adressée par mail à l'adresse suivante: kerengu@taldor.co.il
Il est préférable d'écrire votre mail en anglais ou en hébreu. Si les documents envoyés sont en français, il faudra attendre plus longtemps la réponse car les documents seront envoyés au service de traduction.
 
 
2. Examen du droit à la licence
La demande est examinée par l'unité des licences pour électriciens. Dans la mesure où la demande est approuvée par l'administration octroyant les licences pour travaux d'électricité, vous en recevrez notification par courrier électronique.
Dans les cas où un complément de documents est requis, un courrier électronique sera envoyé à l'adresse inscrite sur le formulaire.
Les documents manquants doivent être scannés dans le courrier électronique relatif à ce sujet et envoyés.
En cas de refus de l'octroi de la licence, vous pourrez faire appel. Les instructions pour faire appel sont disponibles via ce lien
Le temps de réponse à la demande d'octroi de licence est de 60 jours à partie du jour de son dépôt.
Le temps d'envoi des documents manquants par le demandeur n'est pas inclus dans les 60 jours.
 
3. Commission ou entretien professionnel
Pour les demandeurs de licence – contrôle/ingénieur/ingénieur pratique/technicien – la licence est dépendante de la présentation devant la commission ou d'un entretien professionnel pour lequel une convocation sera envoyée par courrier électronique à l'adresse inscrite sur le formulaire.
Pour vous préparer à l'entretien, quelques conseils utiles via ce lien.
Les électriciens qui n'ont pas le statut d'ingénieur, de technicien et de contrôleur pourront aussi être conviés à un entretien professionnel.
 
4. Acquittement des droits et octroi de la licence
Des droits de licence devront être payés soit par banque postale soit via le service de paiements gouvernemental: ici
Une fois le droit de licence acquitté, la licence sera envoyée par courrier à l'adresse qui est inscrite sur le registre de la population du Ministère de l'Intérieur.
Pour connaître le montant de la licence: ici
 
DOCUMENTS REQUIS POUR L'OBTENTION DU SERVICE
 Copie de la carte d'identité ou du passeport
 Le certificat ou le diplôme (mentionnant le nom de l'établissement de formation)
 Les bulletins de notes (accompagnés si possible d'une attestation mentionnant les dates de début et de fin d'études) . Il faut absolument adresser le syllabus, c’est-à-dire la présentation des matières étudiées sinon l'équivalence du statut israélien ne pourra pas se faire.
 La traduction en hébreu certifiée par un notaire israélien du bulletin des notes et du certificat ou diplôme
 Les ingénieurs/ingénieurs pratiques/techniciens devront fournir, en plus des documents ci-dessus, une attestation d'inscription au registre des ingénieurs/ingénieurs pratiques/techniciens israélien. Sur l'attestation, devront être mentionnés la date d'inscription et le numéro de l'attestation.
Pour s'inscrire au registre des ingénieurs et des techniciens, veuillez consulter ce lien
 Une attestation d'ancienneté signée par un électricien. Pour plus de renseignements sur les preuves d'ancienneté ou d'expérience: ici
 Un carnet de travail s'il en existe un.
 
Les documents qui ne sont pas rédigés en hébreu devront être fournis accompagnés de leur traduction en hébreu certifiée par un notaire israelien.
 
CONDITIONS DU DROIT A LA LICENCE
 
La licence professionnelle pour électricité est octroyée aux diplômés d'études dans le domaine de l'électricité en Israël et/ou à l'étranger selon deux critères principaux:
 Le niveau d'études en électricité/connaissances – pour les diplômés des études de systèmes de production d'énergie.
 Pour les ingénieurs/ingénieurs pratiques/techniciens – obligation d'inscription au registre professionnel avant le dépôt de la demande de licence.
 Une expérience appropriée et avérée dans le domaine de l'électricité (ancienneté) – et correspondant au type de licence professionnelle.
 
Après dépôt de la demande, réception de la licence, acquittement des droits et début de réalisation de travaux d'électricité en Israël, il est possible de présenter une nouvelle demande pour une licence de grade plus élevé (amélioration).
Sur la base de la preuve d'une ancienneté avérée dans la réalisation de travaux d'électricité:
2/3 de la période d'ancienneté requise par les réglementations de l'électricité ainsi qu'accumulée à l'étranger
1/3 de la période d'ancienneté requise par les réglementations de l'électricité ainsi qu'accumulée en Israël
Il est possible de présenter une demande d'amélioration du grade de la licence sur la base de l'expérience accumulée à l'étranger une seule fois.
Si, avant d'adresser cette demande par mail, vous souhaitez avoir des informations sur la procédure, vous pouvez contacter en anglais ou en hébreu par mail Keren du département des permis pour électriciens à cette adresse: kerengu@taldor.co.il ou contacter ce département par téléphone au +972 (0)2 666 20 30/ 32 .
Pour tout problème vous pouvez contacter en français le service emploi de l'agence juive: emploi@jafi.org
Le métier d'électricien est très demandé en Israël et il fait partie des métiers qui sont très bien rémunérés.
La société d'électricité israélienne propose des offres d'emploi. Mais elle cherche plutôt des électriciens de niveau ingénieur.
L'électricien peut travailler en tant qu'indépendant ou salarié, ou en tant que consultant pour les entreprises.
 
Le ministère de l'intégration prévoit de rembourser jusqu'à 4000 shekels les frais de traduction des documents demandés.

Pour faire la demande de remboursement, il faut avoir fait l'alyah, et faire la demande auprès du ministère de l'intégration de votre ville. Une commission sera engagée afin de valider votre demande.

Les coordonnées du ministère de l'intégration par ville et par région: ici