Dentistes

Pour les dentistes français en Israël

Depuis février 1992, tout dentiste diplômé, désireux d'exercer sa profession en Israël, doit passer un Examen d'Autorisation d'Exercice et ce, quel que soit son pays d'origine.
Cet examen est difficile mais pas insurmontable, l'essentiel est de bien s'y préparer et surtout de ne pas en sous-estimer le niveau.
L’examen est en deux parties :

  1. Examen théorique (Vous pouvez soumettre votre demande d'inscription à l'examen jusqu'à 30 jours avant la date)
  2. Examen pratique (il a lieu 1 mois après la réussite de l’examen théorique). Un message personnel sera envoyé à toute personne en droit de passer la deuxième épreuve.

Il y a deux sessions d’examens par année : une au printemps et une à l'automne. Pour les connaître, consultez le site du Ministère de la Santé (en français) en cliquant ICI. Pour participer aux examens, vous devez avoir obtenu une reconnaissance de vos diplômes étrangers par le département pertinent du Ministère de la Santé israélien (vous devrez vous rendre dans les bureaux du Ministère de la Santé les plus proches de chez vous). Adresse à Jérusalem : Yirmiyahu Street, 39. Vous pouvez aussi appeler le Call Center du Ministère pour toute question, on vous répondra dans votre langue. Le numéro depuis Israël est le : *5400 et depuis l'étranger : +972 8 624 10 10. Vous pouvez également leur envoyer un email à l'adresse suivante : call.habriut@moh.health.gov.il

Traductions et validation de diplômes et de documents : 

  • Envoyer à la Division d'Inscription des Professions Médicales uniquement des photocopies, et non pas des documents d'origine.
  • La conformité des copies des documents aux documents originaux doit être confirmée par un notaire attitré en Israël. Il faut envoyer le certificat notarial d'origine au Département (avec le ruban rouge) et une copie supplémentaire de celui-ci (en tout- deux copies).
  • Des documents rédigés en une langue autre que l'hébreu ou l'arabe devront être traduits en hébreu par un traducteur certifié en Israël. Il faut remettre la photocopie du document d'origine avec sa traduction.
  • Les personnes ayant achevé leurs études en Israël peuvent remettre des photocopies des diplômes, des certificats d'éligibilité au diplôme et la confirmation du stage (formation pratique) dont la conformité avec le document d'origine aura été certifiée par le secrétariat de la faculté

L'examen n'est traduit en français que s'il y a un minimum de 10 candidats francophones.

Pour exercer l’activité de dentiste en Israël, il faut avoir la nationalité israélienne.
L’examen peut être passé néanmoins en tant que touriste, sur présentation d’un avis d’accord d’Alyah (délivré par l’Agence Juive après ouverture de dossier aux ayants-droits).
L’examen ne garde sa valeur que pendant deux années.
Après la réussite de l’examen et l’obtention de la nationalité israélienne, un permis d’exercer provisoire est delivré pour une année.
Au terme de cette année, et après présentation d’une déclaration d’employeur, certifiant que le demandeur a bien exercé l’activité de dentiste en Israël pendant une année complète, un permis définitif est délivré.

Pour soumettre une demande de participer à l'examen voici ce qui vous sera demandé :

• Le formulaire pour les professionnels de la santé en deux exemplaires.
• 2 photos d'identité.
• 2 photocopies de la carte d’identité, dont l'annexe mentionnant l’adresse. Pour les touristes : Une photocopie du passeport ou du visa de résidence en Israël valide.
• Le formulaire de demande d’examen en deux exemplaires
• Le diplôme final de dentisterie émis par une université reconnue, ou un certificat de fin d’études et d’achèvement de toutes les obligations à l’université, et d'admissibilité au diplôme de dentisterie qui sera remis au candidat à une date précise, émis par l'institut.
• Un certificat officiel de date de début et de fin d’études.
Les diplômés de l’étranger doivent en plus joindre les documents suivants :
• Une licence de dentisterie de l'étranger (si la licence requise ne peut être envoyée, joindre une lettre explicative).
• Des permis de travail officiels de dentisterie des instituts correspondants, et noter la date de début et de fin du travail au sein de chaque instituts (le cas échéant – un livret de travail).
• Un certificat d’intégrité professionnelle émis par les organismes autorisés dans le pays d’origines du candidat. Le document confirme qu’il n’y a pas, et qu’il n’y a jamais eu de plainte criminelle, de négligence ou d'éthique professionnelle déposée contre le dentiste.

Il faut faire parvenir la demande auprès des bureaux du département des professions licenciées jusqu’à 30 jours avant la date de l'examen.
Veuillez transmettre tous les documents en double exemplaire.

Des informations plus détaillées sur les examens, leur matière et des exemples se trouvent sur le site du Ministère de la Santé et sur celui des Dentistes francophones en Israël, le site de l'EFI

L'E.F.I. est l’Association des Chirurgiens-Dentistes Francophones en Israël et a pour vocation tous les aspects de la vie dentaire francophone en Israël :

  • Organise congrès et conférences
  • Informe et assiste les candidats à l’examen d’équivalence puis les aide à s’intégrer
  • Collabore avec les organismes officiels et les associations en Israël et en France
  • Soutient les patients en difficulté en coopération avec d’autres associations

Contacts :
Tél : +972 (0) 54-3532995
E-mail : dentistesefi@gmail.com

Enfin, vous pouvez aussi contacter le Dr. Tirza Ramon, responsable de la dentisterie au Ministère de la Santé israélien.