Aliyah

15 signes qui prouvent que tu es devenu israélien

Le grand jour est arrivé ! Après des semaines de préparatifs, vous venez enfin de poser vos (nombreuses) valises en Israël. Oubliée la mention touriste, cette fois-ci c'est en tant qu'olé hadash que vous débarquez à l'aéroport. Fier de votre nouveau statut, vous exposez votre Téoudat Zéout sur Facebook ! Bien plus qu'un simple document officiel, voici les 10 signes qui prouvent que vous êtes devenu un véritable israélien.

 

1- Maitriser l'hébreu

Vous avez consciencieusement suivi l'oulpan, Kol akavod. Pourtant, tant que tu n'agrémenteras pas tes phrases de : ahi, nechama ou motek, tu resteras avec ton étiquette d'ole hadash.

2- S'adapter à un nouveau style de vie

 

Plus la peine de passer des heures à se préparer chaque matin pour amener les enfants à l'école. Un jogging et des tongs feront l'affaire. Ça marche aussi pour  les mariages et les bar mitsvot ( si, si... les crocs se marient très bien avec les costumes).

3-Changer son régime alimentaire

Ok c'est important de manger sainement mais avouez que les paquets de bambas au goûter, les pitot-humous au petit déjeuner c'est quand même bien pratique.

4-Devenir un pro du barbecue

En Israël, le moindre  jour férié est synonyme de barbecue. Le top : réserver sa place dès la veille (les plus courageux en dormant sur place façon camping) et apporter la moitié de son appartement : chaises, table, transats,  stéréo…

5-Se mêler de tout

Ne plus avoir honte d'écouter les conversations dans les bus, sans oublier de donner son avis (qu'on vous le demande ...ou pas!).

6-Changer son rapport avec les institutions

Appeler les professeurs par leurs prénoms et leur téléphoner à 22h pour contester une mauvaise note. Ne pas hésiter à demander des nouvelles des enfants de votre banquier, conseiller fiscal, médecin, avocat … Même si vous les rencontrez pour la première fois.

7- Parler fort

Cela risque d'être compliqué les premiers mois, il va falloir vous y faire : ici le niveau des décibels est bien différent de celui toléré à l'étranger. Vous pouvez donc hurler dans votre téléphone dans le bus, au cinéma, chez le médecin ou en cours, personne ne trouvera rien à y redire.

8-Vivre intensément les fêtes

De Rosh Hachana à Kippour en passant par Pessah et Shavouot, l'année est rythmée par les nombreuses fêtes juives. Outre les kilos supplémentaires pris à cause d'une consommation excessive de soufganiot, gâteaux au miel ou au fromage, vous allez vite devenir  incollable sur les dernières tendances en matière de déguisement de Pourim et sur les façons de monter sa soucca en moins de 15 minutes.

9-Etre fier de ton pays

A peine arrivé en Israël vous vous êtes dépêché d'accrocher un drapeau à votre  fenêtre. Vous êtes  fier de chanter la Tikva lors des différentes commémorations et partagez l'émotion de tout un pays lors des journées du souvenir.

10-Etre solidaire

Malgré le "balagan" ambiant, les israéliens ont compris mieux que quiconque comment faire preuve de solidarité. Organiser des collectes alimentaires dans les écoles, préparer des colis pour les soldats ou déposer des denrées à la sortie des supermarchés pour les familles nécessiteuses. Toutes les occasions sont bonnes pour participer aux nombreux élans de générosité des israéliens.

11-Faire partie d'un vaad

En France, vous vous cachiez lorsque le professeur demandait des volontaires pour l'association des parents d'élèves. Depuis que vous êtes arrivé en Israël, vous faites partie du fameux "vaad orim", vous n'hésitez pas à contacter la mairie lorsque vous avez une suggestion, même les réunions de copropriétaires commencent à vous intéresser.

12-Nouer des liens avec ses voisins

A peine installé dans votre nouvel appartement, vous avez reçu la visite de vos nouveaux voisins, les bras chargés de plats et de gâteaux. Vous n'avez pas encore de machine à laver? Votre voisin du premier vous laisse utiliser la sienne, idem pour le congélateur ou l'aspirateur. Une naissance? C'est carrément tout le quartier qui se relaie pour distribuer chaque jour des repas complets à la famille. C'est comme ça qu'à votre tour vous vous mettez à apporter des halots et des pâtisseries 100 % maison à tous les nouveaux venus de l'immeuble.

13-Se rendre à sa première convocation de l'armée

C'est rempli de fierté et d'émotion que les jeunes olim se rendent pour la première fois au fameux 'bakum' (centre d'intégration de Tsahal) : muni de leur tsav rishon, ils s'apprêtent à servir Israël pendant 3 ans, 2 ans  ou 6 mois. Mention spéciale pour les soldats isolés qui décident d'effectuer leur service loin de leurs proches.

14-Avoir un enfant à l'armée

Attendre patiemment la prochaine permission de sortie de son enfant qui sert dans Tsahal. Même après plusieurs mois, vous avez du mal à cacher votre émotion en le voyant arriver dans son uniforme. Devenir incollable sur les plougot (compagnies), hativa (brigade), Yechida (unité) et ou encore rassar (sergent- chef). Passer votre soirée à laver et  plier consciencieusement son uniforme.

15-Découvrir les plus beaux coins d'Israël

Lorsque vous étiez touriste, vous pensiez avoir vu tout Israël après avoir visité Jérusalem, Tel Aviv et Eilat.  Ce n'est qu'en devenant israélien que vous pourrez réellement découvrir la beauté du pays en vous promenant en dehors des "zones touristiques". A vous les plongeons dans les sources naturelles, les balades en forêts et les journées de cueillettes à la ferme et le « Shvil Israel ».  

 

Vous avez répondu oui à au moins 3 propositions? Vous êtes sur la bonne voie pour devenir un véritable israélien. Baroukhim Habaim et Be'Hatslaha pour votre intégration !

30 Avr. 2017 / 4 Iyar 5777 0
  •   Print