Le grand déménagement : le choix du cadre

Vous avez décidé de faire votre Alyah et vous pensez déjà au moyen de transporter vos affaires personnelles. Avant toutes choses, posez-vous sérieusement la question de la nécessité de tout envoyer en Israël. Si certains meubles, certaines affaires sont trop usagés, ne serait-il pas préférable de les remplacer en achetant sur place ? Sachez qu'en Israël, les produits valent à peu près la même chose qu'en France.

Important : Il est de la responsabilité des futurs olim de prendre contact avec le transitaire de leur choix pour le déménagement de leurs biens personnels en Israël. L'Agence Juive ne contribue pas aux frais du cadre et n'a pas de transitaire assigné ou recommandé. Nous vous conseillons donc de faire des recherches sur Internet pour trouver les noms et coordonnées des entreprises proposant ce service de transport de vos affaires vers Israël.


A savoir
Pour prendre cette décision, vous devez également prendre en considération certains éléments :
• Un Olé 'hadach peut procéder à 3 envois exemptés de taxe dans les 3 premières années de son Alyah.
• Si vous n'avez pas grand-chose à transporter, optez pour un petit cadre ou un cadre partagé afin de réduire les coûts. En revanche, plus le cadre est grand, plus le prix au m3 diminue.
Certains articles sont exemptés de taxes d'importation, il s'agit notamment des meubles, livres, vêtements, literie, ustensiles de cuisine, photos, décorations, médias et des effets personnels.
• De la même façon, vous pouvez importer un appareil électroménager ou électronique de chaque sorte destiné à un usage domestique et exempté de taxes d'importation. Vous avez le droit à deux télévisions et deux ordinateurs. Vous pouvez aussi importer des climatiseurs, ventilateurs, radiateurs en fonction du nombre de pièces de votre nouveau domicile en Israël.
• Si vous choisissez d'acheter en Israël un réfrigérateur et/ou un climatiseur produits en Israël, ils seront exemptés de TVA.
• Certains produits, en revanche, ne sont pas exonérés de taxe. Il s'agit notamment des équipements de sport et de jardin, du matériel de camping, des barbecues, les machines à fax, l'alcool (fortement imposable), etc.
• Les fauteuils roulants motorisés doivent obtenir un accord.
• Il vous faudra vérifier avec votre transporteur pour chaque produit non mentionné ici.
• Toutes les marchandises importées, doivent rester en votre possession pendant six ans à compter de la date de l'importation sous réserve de payer des taxes.

Conseils
• Même si vous n'avez pas encore votre date d'Alyah, vous pouvez commencer certaines démarches à l'avance pour ne pas retarder l'envoi et par conséquent l'arrivée de votre cadre. Dès 3 mois environ avant votre Alyah, vous pouvez ainsi déjà faire réaliser plusieurs estimations et devis par différentes compagnies. Cela vous donnera une idée et vous incitera peut-être à réduire le volume de ce que vous emmenez avec vous, notamment si le prix d'un produit en Israël est inférieur au prix de l'envoi. Surtout, cela vous permettra de comparer les différentes offres du marché.
• Une fois que vous aurez reçu plusieurs devis, comparez-les attentivement et dans leur totalité et vérifiez s'ils comprennent le "porte-à-porte" ; l'emballage ; le démontage et remontage des meubles ; la procédure de dédouanement ; les frais de port à destination ; le nombre de jours de stockage gratuit au port ; et ce, en fonction de vos besoins, bien évidemment.
• Nous vous conseillons également de prendre une assurance couvrant d'éventuels dégâts ou le vol.
• Vous pouvez également demander l'insertion d'une clause liée à d'éventuels retards.
• Notez qu'en période d'augmentation des Alyot (immigrations) ou durant les périodes les plus chargées de l'année (notamment l'été), les quelques compagnies se partageant le marché doivent faire face à une demande très importante et des imprévus sont susceptibles de se présenter. 
• Enfin, n'hésitez pas à demander à vos proches et connaissances ayant fait leur Alyah avant vous s'ils ont une compagnie à recommander plutôt qu'une autre.